Tolérance 0 à l’égard des mutilations génitales féminines

Les mutilations génitales féminines recouvrent l’ensemble des interventions qui consistent à altérer ou à léser les organes génitaux de la femme pour des raisons non médicales. Elles sont reconnues au niveau international comme étant une violation des droits fondamentaux des femmes et des filles.

 

Elles sont le reflet d'une inégalité profondément enracinée entre les sexes et constituent une forme extrême de discrimination à l'égard des femmes et des filles. Ces pratiques violent également leurs droits à la santé, à la sécurité et à l'intégrité physique, le droit d'être à l'abri de la torture et de traitements cruels, inhumains ou dégradants, ainsi que le droit à la vie lorsque ces pratiques ont des conséquences mortelles.

 

Pour encourager l’abandon des mutilations génitales féminines, nous souhaitons que tout le monde soit informé que cette pratique, a des conséquences néfastes en matière de santé sexuelle et reproductive. Soyez des nôtres!

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau