Journée SMART

Manque-t-on d’occasions pour révéler la science aux filles ?

C’est en partant de cette question que Femmes en Emploi s’est associée aux Ateliers Neuronix, afin de faire participer à la première édition de la Journée SMART des jeunes filles âgées de 5 à 12 ans. Cette activité s’est déroulée le samedi 17 juin 2017 à la Maison d’Haïti, dans l’arrondissement de Saint-Michel.

Et c’est : mission accomplie !

Elles sont pourtant si jeunes, diriez-vous ? Même à ce stade de leur cheminement scolaire, en les stimulant elles peuvent décider d’aller ou non en sciences, donc il n’est jamais trop tôt pour « rencontrer » les sciences.

De plus en regroupant tous les jeunes avec un profil scientifique dans une seule classe, on trouve beaucoup moins de filles que de garçons, c’est un fait.

Mais pourquoi ? D’autres en plus que la science et la technologie sont vastes et passionnantes.

Quelques explications d’après un texte de Ève Christian : « Quand elles sont jeunes, les filles subissent considérablement l’influence des camarades et du milieu dans lequel elles grandissent. Elles ne réalisent peut-être pas que les sciences peuvent les amener vers des carrières autres que celles vers lesquelles elles sont attirées naturellement : la santé et les sciences sociales. Elles perçoivent ces domaines comme axés sur les gens et croient qu’ils vont leur autoriser une meilleure conciliation travail-famille. C’est vrai, mais ce ne sont pas les seuls qui permettent ça ».

Le samedi 17 juin 2017, elles ont assisté et participé à différents ateliers scientifiques leur permettant de découvrir des activités explosives et passionnantes. Elles ont visiblement apprécié la variété et la qualité des ateliers qui leur étaient offertes : Exploration de la cellule avec AREJ ; initiation au codage, DIY ; fabrication de jouets écologiques : Toupie-CD, la catapulte, robotique, réalité virtuelle, avec Les Ateliers Neuronix ; stop Motion avec RécupérAction ; fabrication de Fusées avec PolyOrbite ; jeu cognitif avec Cognicorp+… ; modélisation et impression 3D avec Fabrique Nomade ; création artistique à partir d’interfaces cérébrales avec NeurotechX ; fabrication de structures avec Boom scientifique ; la paille magique (effet Bernoulli) avec AIHC.

Cette journée, comme bien d’autres se produisant à Montréal, tombait à point nommé pour leur dévoiler des carrières scientifiques. Merci à Emmanuella Michel, créatrice du jeu cognitif Cognicorp+ qui par ses propos les a incités à prendre LEUR place dans ce domaine qui n’est pas exclusivement réservée aux garçons.

Femmes en Emploi, souhaite ardemment que les filles qui ont participé à la journée SMART, découvrent leur voie professionnelle.

Rendez-vous donc à l’année prochaine pour à la J-SMART 2018 qui s’annonce d’une plus grande envergure, et Bienvenue à plus de jeunes filles, aux futurs partenaires et commanditaires !