ELAN HAITI 2016

Des jeunes engagés pour consolider l’avenir d’Haïti par Anite Martin-Marseille

Quatre jours, du 13 au 16 août 2016, cent jeunes venants des dix départements de la République d’Haïti, de la République Dominicaine, des États-Unis, du Canada et du Bénin, se sont réunis pour discuter de quatre grandes problématiques (emploi, technologie, agriculture et changements climatiques) auxquelles fait face Haïti. Ne dit-on pas souvent que les jeunes représentent idéalisme et l’innovation. Qu’ils constituent l’avenir d’une société! Mais on oublie que le futur se prépare dans le présent. Les jeunes se trouvent aussi dans le présent.  

La conception du forum jeunesse Élan Haïti 2016 à l’initiative du Groupe écho est l’espace de discussion ayant permis à mieux canaliser l’énergie et l’optimisme pour vivre le présent et planifier l’avenir, ensemble. Une piqûre de rappel, que les jeunes comme moi sont une figure forte de l’espoir. 

Ce fut également le symbolisme d’un retour d’exil et j’ai été très émue de retrouver ma chère mère Haïti après quatre ans d’absence. Élan Haïti 2016, a renforcé ma confiance, en moi, en cette jeunesse pleine d’énergie vitale, de compétences et de qualifications acquises au prix d’efforts non mesurables. Étant très engagée dans un organisme d’intégration à l’emploi au Québec, j’ai participé activement à l’atelier « EMPLOI », ou c’est faisable d’offrir aux jeunes un rêve personnel ou collectif positif avec une chance concrète de réalisation des objectifs fixés.     

Des conférences, visites, ateliers et tables rondes ont permis une bien meilleure compréhension de l’essence même d’Haïti. J’ai apprécié la collaboration des jeunes et des jeunes de cœur que je n’ose point appeler « vieux ». La rigueur et l’éthique pour exercer nos responsabilités, les partenariats qu’il faut consolider avec les pairs, furent vivement encouragées. J’ai fait le plein d’énergie avec une séquence parfaitement équilibrée qui a été dispensée. 

Je ne saurais terminer mon propos, sans parler de ma reconnaissance à LOJIQ de m’avoir offert l’occasion de coopérer à cette belle aventure. Merci au Groupe Echo qui a gratifié le forum d’une si riche programmation. Oui, les cent (100) Élanistes conjuguent déjà leurs efforts pour changer les funestes conditions d’Haïti. Avec mon contrat d’engagement en main (mon certificat de participation à Élan) je suis fière de me joindre activement à la matérialisation d’un des quatre projets, dont celui en insertion à l'emploi pour les jeunes diplômés. L’idée est de permettre à ces derniers de réaliser des stages en entreprise et PME afin d’acquérir une expérience de travail valide, cet atout maximisera leur chance d’intégrer réellement le monde professionnel. J’ai hâte de voir la mise en œuvre du plan et des résultats.

Que dire de plus, sauf qu’être Élaniste une fois c’est être Élaniste toujours, vive le bonheur d’Haïti!

Anite Martin 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau