Journée Internationale des droits de la fille-2016

THÈME 2016 : « PROGRÈS DES FILLES = PROGRÈS VERS LES OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT DURABLE »

UNE COMMÉMORATION MARQUANTE, INOUBLIABLE
00071

Mémorable à tous égards et empreint de solidarité pour des filles, cet évènement dont environ, 100 personnes s’étaient donné rendez-vous, a été marqué d’instants émouvants et de paroles inspirantes.

Le thème de la Journée internationale de la fille célébrée le 11 octobre 2016, « Progrès des filles = Progrès vers les objectifs de développement durable » est plus qu’approprié. Selon les propos du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, « Investir dans les filles est à la fois la bonne chose à faire et une idée intelligente. Cet investissement a un puissant effet d’entraînement dans tous les domaines du développement et ses bienfaits se répercuteront jusqu’aux générations à venir. » — Qui dit mieux ?

Le 11 octobre 2016 est une journée spéciale pour de nombreuses raisons. C’est un rappel, qu’en 2016 il y a des problèmes qui font particulièrement obstacle au progrès des filles, comme le mariage précoce et forcé, leurs vulnérabilités à la privation, à l’exploitation, la discrimination, la mortalité et la faim. Les filles restent la catégorie historiquement marginalisée.

En dépit de tout, l’éternelle optimiste que je suis retient qu’il y a eu en cette journée une victoire sur l’indifférence, car tous ensemble nous avons célébré la « RELÈVE » !

Être la relève ne s’improvise pas, cela s’apprend, cela se prépare.

Cette relève ne restera pas insensible aux grands problèmes mondiaux, comme l’immigration, les changements climatiques, l’équité de genre, la pauvreté. La relève aura à montrer son dévouement quand des pays seront frappés par des guerres, des séismes dévastateurs, des ouragans. La relève fera preuve de solidarité, quand l’histoire et la mémoire de peuples seront cruellement mises à mal. C’est aussi cette relève au nombre de 1,1 milliard aujourd’hui, formant un groupe démographique précieux, qui créera un monde meilleur pour toutes et tous. Ces filles débordent de talent et de créativité. Elles sont les travailleuses, des mères accomplies, des entrepreneures, des mentors, des chefs de famille, et des dirigeantes politiques de demain.

Cette relève sera prête grâce à : nous, moi, vous, FOVA, Femmes en Emploi, Evolu-Jeunes, la mairesse de Montréal-Nord, Mélissa Faustin, Kévin Ah-Sen, Hans Ovide, Janny Gaspard, Frantz Jean-Jacques, les professeurs, les parents et bien d’autres. Tous ensemble investissons dans la réalisation de leur potentiel, afin de défendre leurs droits aujourd’hui et de leur assurer un avenir plus équitable et plus prospère. C’est notre devoir, demain ce sera le leur pour les générations futures.

C’est la seconde fois que Femmes en Emploi, célèbre cette journée avec la FOVA, et la première fois avec Evolu-Jeunes et le concours de dessin constituait le point d’orgue de cette commémoration. Nul doute, lorsque l’on veut changer des comportements, préférentiellement il vaut s’y prendre plus tôt que tard. C’est pourquoi ce concours de dessin était recommandé aux jeunes âgés de 6-17 ans fréquentant les écoles primaire et secondaire, aimant dessiner, peindre. Une belle occasion pour permettre aux filles également aux garçons de s’exprimer sur le thème : « Pour moi, la journée internationale de la fille c’est… » Le dessin devrait être accompagné d’un petit texte pour expliquer la place des filles dans le monde, et ce qui peut les rendre heureuses.

Le travail a donné du fil à retorde aux membres du jury composé d’Emmanis Jean-Louis, grand gagnant d’un concours de dessin pour la ville de Laval en 2013, Anite Martin-Marseille, travailleuse sociale, et Youri-Jones Vilmay, dessinateur amateur. Les techniques de dessin étaient libres : crayons, peinture, feutres, pastels, collages, etc.

Les trois plus beaux dessins dans chaque catégorie : 6-8 ans, 9-11 ans et 12-17 ans et une mention spéciale furent exposés à l’occasion. Merci à tous nos participants et félicitations aux gagnants. Chers parents, merci d’avoir sensibilisé vos enfants à l’importance de cette journée.

Des cartes cadeaux de BESTBUY, BUREAU EN GROS, des certificats de participation à des ateliers de formations, des kits scientifiques offerts par FOVA, Femmes en Emploi et les Ateliers Neuronix, sont remis aux gagnants dans chacune des catégories, par la mairesse de Montréal-Nord.

Entre la deuxième collaboration avec FOVA, la première avec EVOLU-Jeunes, l’implication et l’énergie créative des membres des 3 organismes a fait de cet évènement une journée marquante et inoubliable. Et la présence à nos côtés de femmes inspirantes a réellement permis de motiver les jeunes filles présentes.

Mes remerciements vont à :

Christine Black, Mairesse de Montréal-Nord

Mélissa Faustin, une nouvelle voix pour les sans voix

Janny Gaspard, Présidente de l’aile Jeunesse de la CCIMN

Hans Ovide, pour les prix d’ateliers Neuronix

Kevin Ah-Sen, professeur au Collège Français de Montréal pour son dévouement

La Chorale Cfonix, ma bouffée d’air frais

Mirlaine Dorcé Breton, l’infatigable responsable logistique

Derlie Destinoble, Bénévole

Anite Martin, responsable du Budget

Frantz Corvil, notre photographe       

Esther Legagneur, notre magnifique maitresse de cérémonie et merci à tous ceux et celles qui ont accepté de donner de leur temps pour la réalisation de cette soirée.

Hommage à tous ceux qui ont pris fait et cause pour les filles.

À tous aux noms de Femmes en Emploi, FOVA, Evolu-Jeunes, j’adresse ma vive reconnaissance !

Dorcas Destinoble