Journée Internationale des droits de la femme

Journée internationale des droits de la femme, 8 mars 2018

À l’occasion de la Journée Internationale des droits de la femme, nous avons eu le grand privilège d’accueillir le Député Yves Robillard et son attachée politique, Madame Lydia Kwiz. Merci de nous avoir honorées de votre présence.

Remerciements également à deux féministes exceptionnelles, Madame Graciela Mateo et Madame Corine Vanderborght, du Centre des Femmes de Laval.

Femmes en Emploi, remercient tous ceux qui ont accepté de donner de leur temps pour la réalisation de cette soirée :
Madame Marjorie Rosiclair, Conférencière et coach de vie;
Madame Jessey Charles, Directrice de la Maison Deborah;
Mélissa Faustin, ambassadrice de Femmes en Emploi, professeur de chant et soprano;
La chorale CFonix du Collège Français dirigé par Monsieur Kevin A.Shen;
Merci aux talentueuses jeunes filles: Corallie Dorcé, Mia Faye Valle et Elisa;
Merci à Dvadi Zyme, notre grand Poète;
Riccardi Denis, Ingénieur du Son;
Frantz Corvil, notre Photographe;
Mille mercis à Madame Zohra Ghobrini pour sa disponibilité et à Madame Derlie Destinoble.
Merci à la Bibliothèque Sylvain-Garneau pour son appui logistique.

Bravo aux parents qui sont venus soutenir l’activité, en dépit de la semaine de relâche, tout cet élan de générosité est la preuve que la cause des femmes à un écho favorable auprès de vous.

Nous saluons aussi la présence de Madame Janny Gaspard de Femme qui Fonce et Monsieur Hans Ovide de Les Ateliers Neuronix.

À tous ceux qui ont participé, merci de votre soutien.

En ce 8 mars, nous réaffirmons notre engagement : pour obtenir l’autonomie et la sécurité économique des femmes ; pour mettre fin aux violences envers les femmes ; pour la défense des droits des femmes migrantes, réfugiées et immigrantes.

Profiter de cette journée pour souligner les réalisations des femmes et prendre conscience des obstacles qui restent à aplanir, pour qu’elles accèdent à l’égalité, est primordiale.

Que le 8 mars nous rappelle nos luttes, mais aussi nos victoires, et n’oubliez jamais que le respect envers les femmes c’est 365 jours par an.

Ajouter un commentaire